Actualités

Et si vous alliez à Lourdes

Inscriptions jusqu’au 15 février 2019

Eglise en Touraine – Janvier 2018 – N° 98
Le dossier
Et si vous alliez à Lourdes ? Cette idée s’est imposée à moi suite aux témoignages entendus après la première édition du pèlerinage diocésain avec, notamment, les confirmands et l’Hospitalité de Touraine : belle atmosphère d’un groupe de plus de 700 personnes, rencontre des jeunes avec les malades, relance d’une destination qui a fait ses preuves. Un lieu de ressourcement Lourdes signifie beaucoup dans mon histoire personnelle. En effet, j’ai été profondément marqué par ma participation, comme appelé du contingent au pèlerinage militaire international de 1992 (cf. médaillon en photo ci-contre). À la fin d’un temps de service militaire difficile, Lourdes fut propice au pardon, et une sorte de « port d’embarquement » pour la suite de ma vie. Aussi, ce sanctuaire au pied des Pyrénées est un lieu de ressourcement que j’affectionne. On n’arrivera jamais à faire le tour de Lourdes. Le Seigneur se dit là par la vie des humbles et, quoi que j’ai pu apprendre et comprendre depuis cela me bouleverse toujours autant Qu’est-ce que l’histoire de Bernadette et celle de Marie sinon celle de la fragilité humaine qui découvre en Dieu sa seule force ? C’est simple, vrai, réconfortant et manifeste que l’humanité, en vérité, est une et fraternelle. Découvrir cela assez tôt dans ma vie d’homme a été une chance… J’ai gagné du temps. Cela m’a invité à viser l’essentiel dès le moment où je fus en pleine force pour entreprendre et agir. Une forme d’action de grâce Aller en pèlerinage en accompagnant la paroisse dont je suis curé a donc été pour moi une forme d’action de grâce pour ce que le Seigneur a fait dans ma vie. Ce fut aussi la réalisation d’un beau projet porté par l’E.A.P. et par le service
des pèlerinages pendant des mois. J’y ai vu le dévouement, la bonne humeur des participants, le soutien de ceux et celles qui ont construit et accompagné ce projet, des jeunes qui grandissent (j’en ai retrouvé plusieurs que je n’avais pas vus depuis plusieurs années) et qui, sans doute, auront compris quelque chose d’essentiel. J’ai eu la belle surprise de découvrir la générosité de paroissiens qui ont offert le voyage à ceux qui n’en avaient pas les moyens. Les outils numériques ont aussi permis d’être en lien avec ceux qui n’ont pas pu venir et qui priaient et soutenaient, depuis Tours, notre démarche. Des noms de pèlerins malades ou handicapés me reviennent à l’esprit : Georgette, Martin, Vincent, Annick, Diane… Leur sourire a été ma joie.

Le père Vincent Marik et les pèlerins à Lourdes


Lourdes nous rappelle qu’il y a deux moyens de ne pas oublier le Seigneur : être pauvre ou malade ou encore se tenir auprès d’eux. Et dans un monde où le toujours « plus » semble être le leitmotiv, cela est salutaire… Le coeur d’un pauvre n’est pas un masque de comédie. La vie se charge bien assez vite de nous l’apprendre… et nous avons à y consentir. Mais si l’Esprit a déjà travaillé en nous, il se pourrait qu’alors nous soyons prêts.
Lourdes est prophétique.
Père Vincent MARIK

Avec votre paroisse ! C’est l’expérience que le père Vincent Marik, curé de la paroisse St Étienne – Ste Jeanne d’Arc, à Tours, a vécu l’an dernier.
Dans le diocèse LOURDES 2019 Le prochain pèlerinage diocésain à Lourdes aura lieu du lundi 8 au vendredi 12 avril

Renseignements au 02 47 31 14 44 (mardi et jeudi de 14h à 17h) ou par courriel : pelerinages37@gmail.com – NOUVEAU : INSCRIPTIONS EN LIGNE avec paiement en ligne échelonné via le lien suivant : https://tours2019-lourdes.venio.fr/fr

Vous pouvez également télécharger le bulletin d’inscription papier sur le lien ci-dessus.

Catégories :Actualités, à LOURDES